cultiver graine de cannabis

La vie de toute plante de cannabis, qu’elle soit jardinée à l’extérieur ou dans l’intérieur, commence par la graine. Les graines féminisées ne sont pas produites naturellement à partir d’une plante mâle et d’une plante femelle, c’est un long débat mais vous préférons toujours conseiller les graines régulières pour effectuer des sélections, plantes mamans et boutures.
Nous peux utiliser cette tout en croissance dans le pot de 11L et de plus sans engrais et faire partir la majorité des graines dans un all-mix+biogrow. Si vous choisissez d’utiliser la méthode de germination au sein de le sol, rappelez-vous que vous devez toujours conserver les graines en cruche à l’intérieur.
graines lemon haze arrive à tout le monde fréquemment que les graines ne germent pas à cause d’une mauvaise méthode de germination. Nous travaillerons une terre autour des plantes en ajoutant à la terre un mélange de 20 litres d’humus de lombric, un quart de sac de nutrihemp et un milieu kilo de guano de chauve souris.
Ne confondez point les pots de vase et les boulettes de tourbe, qui s’expandent au téléphone contact de l’eau. Dès lors la germination entamée, il n’est plus nécessaire d’avoir une température élevée, cependant il faut plutôt obtenir suffisamment de lumière dans la pièce.
Il temps donc de provoquer la floraison en éclairant vos plantation 12 à 14 heures par jour et en les laissant la nuitée dans la plus stricte obscurité. Vous pouvez également remporter en 1L après la germination au bout de 2 semaines passer en 3L, ensuite le rempotage en 7L juste avant le passage en floraison.
Durant tout ce processus il faudra exposer les plantes – soleil le plus possible, un fait défaut de lumière entrainera des plantes trop élancées et fragiles. L’hermaphrodisme est un terme indésirable mais naturel du cannabis, qui se négoce plus souvent avec les graines féminisées qu’avec ces graines régulières, et continuellement sous l’influence d’un certain stress.
C’est la grande différence entre les engrais organiques et les engrais minéraux, les premiers repaissent à la fois la surface et la plante, en laissant une terre facile et vivante, alors que les seconds ne repaissent que la plante, en laissant la surface pauvre et stérile.
Il ne faut surtout pas plus longtemps couper ces feuilles, qui sont les usines dans photosynthèse une plante. Par contre on a la possibilité que le fait de faire un demi-tour (donc ajouter le germe en haut) puisse aider le semi a sortir de nature par effet de palonnier, encore faut-il que une graine ne soit pas trop profonde.
Une fois les bourgeons mûrs, vous pouvez se retrouve retirer les feuilles, hachurer les branches et la majorité des accrocher à l’envers, se retrouve mettre directement tête en bas la plante complète, et faire le découpage dans le futur. Vous pouvez faire ce melange de terre lors l’automne ou l’hiver, il sera alors parfaitement chez point pour le printemps.